Exposition | Magiques Licornes

Faute d’avoir raté l’éclipse lunaire ce vendredi, je vous emmène voir l’éclipse du Musée de Cluny ! Après une éclipse totale à compter du 1er mars 2018, le musée national du Moyen-Âge a enfin rouvert ses portes le 14 juillet dernier. À l’occasion, je vous emmène au cœur du Quartier latin de Paris afin de voir ce qu’il en est devenu. Bien sûr, on ne manquera pas l’exposition en cours Magiques Licornes… Note : cet article se lit en deux temps où je traiterai d’abord de la rénovation du musée puis de l’exposition Magiques Licornes.

| Un site archéologique avant d’être un musée

Le musée ayant été inauguré en 1843, il rassemble actuellement près de 23 000 œuvres et objets qui couvrent l’histoire des arts de l’Antiquité à la Renaissance. Mais si on aime tant le Musée de Cluny, c’est aussi pour ses bâtiments chargés d’histoire et son architecture qui font du site archéologique un lieu remarquable en lui-même. Rassurez-vous, rien n’a disparu. On y trouve toujours les thermes gallo-romains de Lutèce et le célèbre frigidarium dont la construction remonte à la fin du Ier siècle. Ces vestiges antiques restent font partie des rares encore si bien conservés aujourd’hui en Europe du Nord, c’est pourquoi ils impressionnent toujours autant. Notez que l’hôtel des abbés de Cluny datant de l’époque médiévale (fin XVe siècle) est lui aussi toujours présent ! Ouf.

MuseumTrotter_MuséedeCluny_MagiquesLicornes

MuseumTrotter_MuséedeCluny_MagiquesLicornes (10)

| Cluny 4, un musée qui s’inscrit dans le XXIe siècle

Après de multiples rénovations, c’est Bernard Desmoulin qui s’inscrit dans la lignée des architectes ayant travaillé pour le Musée de Cluny. Le nouveau bâtiment du musée nécessitait de répondre aux besoins d’accessibilité du public et au souhait de modernisation du musée. Personnellement, je craignais un peu cette envie de moderniser le site car j’ai tendance à être attachée aux anciens bâtiments, surtout s’ils sont historiques. Pour autant, je ne suis pas déçue car l’architecte a effectivement pris cet enjeu en compte. Le nouveau bâtiment est loin de passer inaperçu avec sa façade toute dorée mais il semble bien s’avoisiner avec les vestiges archéologiques.

MuseumTrotter_MuséedeCluny_MagiquesLicornes (5)

MuseumTrotter_MuséedeCluny_MagiquesLicornes_Montage (1)

Une nouvelle salle dédiée aux expositions temporaires a d’ailleurs fait son apparition. Pour l’heure, elle est appelée la salle aux trésors et celle-ci réunit les œuvres les plus remarquables du musée et offre un aperçu des arts précieux du Moyen-Âge. Au rez-de-chaussée, le musée offre désormais un panorama exceptionnel sur les thermes extérieurs avec une petite rambarde qui longe l’extérieur du musée. Je suis fan. Ah, et vous rappelez-vous de la boutique où les visiteurs s’entassaient sous des températures bien trop élevées ? Et bien, je vous annonce que la boutique a été entièrement repensée et nous pouvons enfin circuler et flâner comme bon nous semble, oui !!

MuseumTrotter_MuséedeCluny_MagiquesLicornes (11)

MuseumTrotter_MuséedeCluny_MagiquesLicornes_Montage (2)

MuseumTrotter_MuséedeCluny_MagiquesLicornes (6)

Prenez garde, le projet de rénovation Cluny 4 n’a pas encore touché à sa fin. En effet, cet hiver auront lieu des travaux sur la scénographie du musée et d’ici moins d’un an, en avril/mai 2019, le musée s’éclipsera à nouveau pour continuer la rénovation. En réalité, on ne sera pas tranquille jusqu’en 2020 donc profitez tant qu’il est ouvert !

| Magiques Licornes ou l’exposition qui nous fait rêver

Quoi de mieux qu’une nouvelle exposition pour vous convaincre d’aller faire un tour au musée ? Pour cette saison, le musée national du Moyen-Âge a fait le choix de mettre en avant la licorne. La licorne, mythe ou légende ? Depuis l’époque médiévale, la licorne fascine et inspire les plus grands artistes. Enluminures, gravures, sculptures, peintures, tapisseries, photographies…, l’exposition présente une multitude d’œuvres et objets incontournables de l’histoire de l’art qui nous donneraient presque à croire que la licorne existe for real. Au centre de cette exposition, retrouvez la très célèbre tenture de la Dame à la Licorne acquise en 1882 par le Musée de Cluny. La tenture est une oeuvre mystérieuse et complexe devenue une véritable source d’inspiration. L’oeuvre ne se regarde pas seulement mais se lit aussi entre les fils. Il est dit que chacune des pièces serait une allégorie des cinq sens, à savoir la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, et le toucher. La sixième pièce intitulée « Mon seul désir » représenterait le sixième sens, libre à vous d’interpréter cela comme bon vous semble…

MuseumTrotter_MuséedeCluny_MagiquesLicornes (15)

The_Lady_and_the_unicorn_Desire

« Et parleray des six sens, cinq dehors et ung dedans qui est le cuer. »

— Jean Gerson, 1402.

| Ce que j’en pense

Je ne suis pas une grande connaisseuse d’histoire de l’art pourtant j’admets avoir développé ma curiosité lors de cette exposition. La licorne est une légende qui fait toujours parler d’elle aujourd’hui et intéresse toutes les générations. La Dame à la Licorne reste un must-see qui prend une place centrale ici mais tous les autres objets sont d’autant plus intéressants à découvrir et observer, et prennent tout leur sens dans le cadre de cette exposition. La prochaine fois, je viendrai avec une loupe pour observer tous les détails de chaque objet !

Et vous, vous croyez aux licornes ?

| C’est où que ça se passe ?

MuseumTrotter_Cluny_map

L’exposition a lieu du 14 juillet 2018 au 25 février 2019 au Musée de Cluny, musée national du Moyen-Âge à Paris (5e). Tous les jours sauf le mardi, de 9h15 à 17h45 (fermeture de la caisse à 17h15). Tarif  plein : 5€ – Tarif réduit : 4€ – Gratuit pour les -26 ans.

Plus d’infos sur le site du Musée de Cluny : ici !

MuseumTrotter_google+_shareMuseumTrotter_twitter_shareMuseumTrotter_facebook_share